la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Dim 22 Fév - 21:06

Statue équestre de Louis XIV par Bernini (1598-1680)

Plusieurs aspects de cette statue illustrent le pouvoir immense du roi. Dans cette image, le roi se trouve sur un cheval magnifique. La force de l'animal est très apparente dans ses muscles. De plus, on remarque chez le cheval une frénésie qui se manifeste par les yeux et les naseaux grand ouverts. Le roi est assis sur ce grand animal sauvage et puissant, mais il le contrôle.







Statue équestre de Louis XIV transformé en Marcus Curtius (versailles)
exécuté à Rome de 1671 à 1674 par Girardon François (1628-1715) et Le Bernin


[img]


La Bienheureuse Ludovica Albertoni de Bernini
Douleur, extase et volupté

[/img]


Dernière édition par binet le Lun 16 Mar - 19:42, édité 9 fois
avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Dim 22 Fév - 21:15

Louis XIV par Coysevox





Dernière édition par binet le Lun 23 Fév - 20:15, édité 3 fois
avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Dim 22 Fév - 21:31

Chapelle Sansevero (Naples) Le Christ voilé de Sanmartino Guiseppe (1720-1793)

sculpture en marbre.

avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Jeu 26 Fév - 21:41

Le groupe de la Nativité de Michel Anguier (Eglise Saint Roch Paris)
Belle et élégante conversation familiale et divine...
La Vierge est d’une élégance précieuse, toute absorbée par la contemplation de son Fils

avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Jeu 26 Fév - 22:03

Et ce Jésus, n’est-il pas le plus beau bébé de toute la sculpture française ?



Dernière édition par binet le Jeu 26 Fév - 22:11, édité 1 fois
avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Jeu 26 Fév - 22:11

avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Jeu 26 Fév - 22:33

Le buste de Louis XIV par Antoine Coysevox (vers 1690)

avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  binet le Jeu 26 Fév - 22:51

Buste de Louis XIV par Bernini

Grandiose...

[/url][/img]

[/url][/img]


avatar
binet
Membre Actif de l'Opale

Messages : 157
Date d'inscription : 05/05/2008
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  NablaGerb le Sam 28 Mar - 13:57

http://storage.canalblog.com/80/98/201671/10757882.jpg
Belle sculpture pour illustrer l'étymologie du mot panique, ou l'expression "sauver ses bijoux".
La petite nymphe ne voulait rien savoir. Le vieux poivrot, avec sa barbiche de bouc, laid à en pleurer, avait beau lui promettre des sucettes et, encore mieux, de lui apprendre à jouer de la flûte enchantée... Mais elle était bien jeune; depuis qu'elle avait découvert que sa petite chatte avait du sexe appeal propre, elle s'isolait dans la nature et s'adonnait à d'interminables solos de guitare délicieux... Souvent, le vieux bouc avait essayé de lui caresser la peau des seins doux, de lui éffleurer les lèvres d'un baiser innocent... Elle restait de marbre. Le salaud était même arrivé à lui proposer un super pied délirant chez son copain, Bacchus... C'en était trop: Déjà, un duo, elle trouvait dégueulasse, mais un trio (surtout qu'il manquait encore quelques 40 siècles pour que Henrik Ibsen analysât ses idées sur un triangle amoureux) ... la petite n'était pas dupe: elle s'est sauvée les jambes au cou et, depuis, toutes les nymphettes du monde se sauvent devant les vieux libidineux. Le dieu PAN venait d'inventer la panique.
avatar
NablaGerb
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 3096
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 71
Localisation : flandre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la sculpture baroque ou l'imaginaire sublimé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum