Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Message  kunzi le Mar 23 Fév - 10:34

Dès le 3 mars au cinéma Scala de Genève, ensuite au cinéma Bio de Carouge

Bach rencontre Buxtehude
(Première mondiale)
avec

Marthe Keller et Francesco Tristano Schlimé et Julie Nicolet.

Réalisation Daniel Künzi -61 minutes-co. 2010

Bande annonce, documentation
http://www.danielkunzi.ch/

Interview Daniel Künzi sur Radio cité par Olivier Delhoume

http://www.radiocite.ch/page-152-39-2.html[/i]

kunzi
Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Message  Chrysemyde le Jeu 25 Fév - 16:58

Votre dernier lien ne fonctionne pas. Dommage!
avatar
Chrysemyde
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 1479
Date d'inscription : 19/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Daniel Kunzi : Bach rencontre Buxtehude 2009

Message  Chrysemyde le Ven 26 Fév - 11:45

Daniel Kunzi sera présent le mercredi 3 mars au cinéma Scala pour présenter son film: Bach rencontre Buxtehude:

http://www.radiocite.ch/page-152-39-3.html

Bande annonce, fiche signalétique, etc
http://www.danielkunzi.ch/
Des membres ou amis de l'Ensemble Opalescences sont genevois ou frontaliers: à ne pas manquer!
avatar
Chrysemyde
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 1479
Date d'inscription : 19/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Message  Jean-Paul le Ven 26 Fév - 12:58

Je viens de consulter les liens de "Kunzi". Bienvenue à vous Daniel!
Merci pour ce travail sur la documentation et l'histoire suisse.
Les amis d' Opalescences" seront en particulier intéressés par le film "BACH RENCONTRE BUXTEHUDE" dont je recommande le lien avec une vidéo ici.

http://www.danielkunzi.ch/?page_id=221

Très belles images! J'aurais aimé voir et entendre ces oeuvres baroques interprétées au clavecin et non au piano! Difficile de comprendre cet anachronisme.

Daniel Künzi est sur Wikipédia: (copier le lien dans la fenêtre de l'URL car celui-ci ne marche pas avec un clic direct pale )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Künzi

_________________
|///
( o o )
o000-(_)-000o

Bonjour Invité !
avatar
Jean-Paul
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 7080
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

piano...forte, cap sur l'émotion!

Message  kunzi le Sam 27 Fév - 14:50

Merci pour votre commentaire Jean-Paul,

Concernant l'"anachronisme" qui consisterait à jouer Buxtehude, au piano plutôt qu'au clavecin...d'un trait de plume je pourrais vous répondre: des goûts et des couleurs.

Je croyais le débat clôt depuis un demi siècle!

Plus sérieusement, en suivant le raisonnement "quant vient l'inspiration, au diable l'instrument", je dirais que cela ne joue aucun rôle fondamentalement concernant le répertoire joué dans mon film par Francesco Tristano Schlimé! Et pour Buxtehude, j'imagine raisonnablement qu'il serait de mon avis. D'ailleurs le merveilleux Prélude manualiter joué dans mon film, est très vraisemblablement conçu pour l'orgue (et encore quel orgue?); heureusement, des clavecinistes l'interprètent sur leur instrument.

Pour ma part, j'ai une préférence pour l'expression du piano (de préférence Yamaha ou Steinway), mais j'adore l'interprétation de Glen Wilson des 32 variations La Capricieuse. Un faible pour les clavecins de type Wyttmayer à deux claviers (pour leur jeu de luth).

Concernant le noyau des oeuvres interprétées dans le film, c'est l'art du contrepoint. Une technique de composition parfaitement indifférente à l'instrumentation.

Certes, comparaison n'est pas raison, les 7 Tocattas pour clavier de Bach (alternance de parties fuguées et de composition libre, etc.), semblent coulées dans le moule des Tocattas ou des Préludes, de Buxtehude. Nombreux sont les pianistes à les jouer au piano. Et, vous me corrigerez si je me trompe, tous les musiciens qui jouent du piano, de Argerich...à Zimmermann jouent Bach au piano, pour la plus grande joie des mélomanes. J'ai une admiration particulière pour Rosalyn Türeck qui joua les Goldberg au clavecin en première partie de concert et au piano pour la seconde...et qui joue également Bach au synthétiseur.

En espérant ne pas avoir préludé trop longuement, bien à vous.

DK

kunzi
Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Message  Jean-Paul le Sam 27 Fév - 20:49

Merci pour votre réponse Daniel.
Mon étonnement relatif à l'interprétation de Bach et Buxtehude au piano se cantonne au fait que, historiquement, à ce qu'il me semble (mais c'est aux musiciens de le confirmer), dans le cadre d'une telle rencontre, ceux-ci auraient joué du clavecin ou de l'orgue*. Mais n'ayant pas (encore) vu le film, j'admets volontiers que ma remarque puisse être trop hâtive, le contexte du scénario pouvant justifier ce choix.

*Si je ne me trompe, Johann Sebastian Bach (1685 - 1750) était claveciniste, violoniste, altiste et organiste. Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) était organiste. Les premiers pianoforte datent du début du XVIIIème.

Ceci dit, comme beaucoup, je reste sous le charme des interprétations des sonates et partitas, des Variations Goldberg de JS Bach interprétées par Glenn Gould. J'en ai même posté ici en juillet dernier:
http://opalescences.forumn.org/musique-ancienne-f5/jean-sebastien-bach-1685-1750-t174.htm?highlight=bach
Bien cordialement
JP

_________________
|///
( o o )
o000-(_)-000o

Bonjour Invité !
avatar
Jean-Paul
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 7080
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la voie de la voix

Message  kunzi le Dim 28 Fév - 10:48

Cher Jean-Paul,

Le plus vraisemblable à mon avis, ce n'est pas que Bach et Buxtehude aient joué ensemble d'un quelconque instrument....mais qu'ils aient chanté en choeur, un verre à la main! Plaisanterie, mise à part, dans sa jeunesse, Bach a complété les revenus familiaux avec sa voix dès son plus jeune âge, à Ohrdruf, puis jusqu'à sa mue à Lüneburg. Le seul portrait connu de Buxtehude est celui de Voorhout: il chante, en jouant de la viole de gambe en compagnie de Reincken et de Förtsch.

Historiquement, il n'existe aucune preuve que Bach se soit rendu à Lübeck...c'est ce qu'il a dit au Consistoire d'Arnstadt! Ce qui est certain, c'est qu'après ses quatre mois d'absence, il est transformé. Donc ce flou historique laisse du champ au cinéaste, qui n'est pas un historien. On peut très bien imaginer qu'il se soit écarté de sa route pour folâtrer avec sa cousine Maria Barbara, qu'il mariera quelques mois plus tard, que cette rencontre l'a transformé, etc.

Pour ce qui est du piano. On sait que Buxtehude comme Bach étaient très exigeants et demandaient de continuelles améliorations de leur orgue, que Bach a suivi avec satisfaction l'évolution des premiers "pianos" de Silbermann, jusqu'à s'en montrer très satisfait devant Frédéric II à la fin de sa vie. A tel point qu'il en est devenu le représentant de Silbermann à Leipzig , selon Pascale Vandervelen, Le piano et le style p.32.

(http://books.google.ch/books?id=J18ypCxTxaYC&pg=PA32&lpg=PA32&dq=bach+piano+silbermann&source=bl&ots=Cv1VBrduiv&sig=lMgaxaEST3g2u4SWqHGlNOCmbJE&hl=fr&ei=4Lh1S-3yKpL__AasoOGmCg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CBEQ6AEwAzgK#v=onepage&q=bach%20piano%20silbermann&f=false).

Il n'y a pas de progrès en art, mais évolution, parfois révolution. Il n'en va pas de même pour la technique de fabrication des instruments. Alors que le violon n'a plus évolué dans sa facture depuis le maître de Crémone (tous les violonistes rêvent d'en acquérir un), les instruments à clavier ont progressé, pour aboutir au Steinway. Pour faire court.

Je vous serre la main, bon dimanche.

Daniel K.

kunzi
Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bach rencontre Buxtehude-film première mondiale Genève-3 mars cinéma scala 20h

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum