uniformité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uniformité

Message  Paul le Dim 25 Mar - 15:35

Uniformité :
De l’uniformité naquit l’ennui.
De la ponctualité naquit, paraît-il, le stress. La généralisation des chemins de fer au 19°siècle imposa aux voyageurs la nécessité d’une ponctualité rigoureuse. Ce conditionnement totalement nouveau fit naître cette notion nouvelle à l’époque : le stress.
Parallèlement, l’industrialisation livrait aux consommateurs des produits de plus en plus standardisés : même emballage, même qualité, même disponibilité ou presque aux quatre coins du pays.
Ce nouveau conditionnement permit de croire en une sorte d’éternité : qualité permanente, uniforme partout.
Que diable ! l’emballage, la qualité, le goût-même des petits pois survivraient dans une sorte d’éternité industrialo-commerciale alors que le bon peuple vieillirait et mourrait ?
Ecartelé entre un stress grandissant et une aspiration illusoire à une standardisation intemporelle, le Français oscille entre les anti dépresseurs d’une part, la pratique du sport garant d’une jeunesse éternelle de l’autre.
« Tel qu’en lui-même enfin l’éternité le change. »
Bien heureusement les TGV et autres trains sont souvent en retard afin de maintenir un peu d’imprévu et de fantaisie dans la grille arachnéenne des horaires de chemin de fer qui n’émerveilla jamais que l’héroïne de l’Atlantide, chef d’œuvre littéraire de Pierre Benoist. Imprévu et fantaisie que l’éventail impénétrable des tarifs contribue à renforcer.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum