généalogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

généalogie

Message  Paul le Dim 25 Mar - 20:26

Généalogie :
« Nous sommes faits de la même étoffe que les rêves. »
Shakespeare
Ainsi, l’Homme descend du songe
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: généalogie

Message  Jean-Paul le Mar 27 Mar - 10:18

Joli !

_________________
|///
( o o )
o000-(_)-000o

Bonjour Invité !
avatar
Jean-Paul
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 7080
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

rêve

Message  Paul le Mar 27 Mar - 15:13

La tête dans les rêves, le...dans la mouise et la crise.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: généalogie

Message  Jean-Paul le Mar 27 Mar - 15:42

Paul a écrit:La tête dans les rêves, le...dans la mouise et la crise.
Chacun sait (et Coluche nous l'a rappelé jadis) que, si les Français ont choisi le coq comme emblème, c'est parce que c’est le seul oiseau qui arrive à chanter les pieds dans la merde!

_________________
|///
( o o )
o000-(_)-000o

Bonjour Invité !
avatar
Jean-Paul
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 7080
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: généalogie

Message  Laure le Mar 27 Mar - 17:11

un certain Hollande veut redonner du rêve aux Fr.
C bien joli, mais les pb sont, eux, trop bien concrets.
Il est souvent à déplorer les tendances amnésiques des eurosceptiques : c qd même grâce à l'Europe que les bons peuples ont cessé de se taper sur la gueule ts les 30 ans, non ?!!
Et on peut tjs rêver de s'enfermer ds son petit hexagone étriqué, claironner sa cocoricotude désuète à qui veut l'entendre ou s'embourber ds sa chauvinite aigüe, ca n'empêchera pas les autres peuples de ns rattraper ni de ns dépasser pr certains.

Différence de mentalités :
une histoire vraie :
Une amie fr. parlant all. travaillant ds une Ch. de Comm. met en relation des clients All. avec des producteurs Fr. Un fabricant Fr. de chemises H recherche de nouveaux clients en All.
Mon amie présente donc ce monsieur fr. avec un potentiel acheteur all. L'acheteur all, intéressé par un certain modèle dem. alors au fabricant fr. si éventuellement on pourrait mettre des boutons + gros, donc agrandir les boutonnières, par ex.
Rép. du Fr. "Ah, mais voyooooooonnnnnnns, c un modèèèèle uniiiiiiiique créé par le styliste
Truc-Muche-de la Maison-Chôôôôse, c tt à ft impossiiiiiiiiible et impensâââble !!!!!!!!!!"
Also, aufwiedersehen dit l'All, il va réfléchir. Puis en aparté à mon amie : il lui dit :
"Voyez-vs, si je dem. à mon fournisseur de chemises italien de me faire l'ouverture ds le dos, ou par les pieds, de me faire ce modèle rose avec des étoiles vertes, ds du velours ou du crêpe, no pb, j'aurai mes chemises, ds les délais et à mon goût..."
avatar
Laure
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 2965
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: généalogie

Message  Laure le Mar 27 Mar - 17:32

2ème histoire vraie : la même amie fr. travaillant à la même Ch. de Comm. met cette fs-ci un fabricant fr. de croissants avec un gd chef de chez ALDI, donc firme on ne peut plus all.
Le fabricant fr. aimerait absolument fournir ALDI à cause du débit kolossal de cette sté all.
Ce fabricant pr rendreson produit + alléchant fait valoir une conservation d' un mois pr ses croissants.
Le patron ALDI lui prend un paquet de croissants pr l'examiner et le tester, le goûter.
Au bout d' 1 semaine, le Fr. tél. à mon amie pr lui dem. la rép. du patron de ALDI.
Ce dernier réfléchit encore, rép. mon amie. Encore une semaine, puis 2, le Fr. n'en peut plus d'attendre...
Mon amie rappelle donc l'All. : Rép. de celui-ci : "Voyez-vs, Madame, j'ai ce paquet de croissants devant moi, sur mon bureau. Chaque matin, à mon arrivée, je l'examine, le retourne, le tâte...
Or, au bout d'environ 3 sem., je crois constater des taches de moisissure à l'intérieur du paquet, alors que la pub. indique un mois de conservation... C bien gênant."
Mon amie relate cette rép. au Fr. qui s'exclame alors : "Mais Madame ! Ns en F, ns les mangeons au bout de 3 jours, nos croissants ! Ns n'attendons jamais un mois !"

Et oui, c bien là le hic ! Un Fr. va croire qu'en racontant des carabistouilles et en prenant l'All. pr un imbécile, il va mieux y arriver...
avatar
Laure
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 2965
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rêve et réalité

Message  Paul le Mar 27 Mar - 19:09

Voici un extrait de la préface de "La gratuité ne vaut plus rien" de Denis Guedj, mathématicien décédé il doit y avoir deux ans, auteur aussi du "Théorème du perroquet", histoire romancée des mathématiques, auteur non suspect de rêveries loufoques:

La gratuité ne vaut plus rien .
Denis Guedj


“Nous manquons de résistance au présent”, dit Deleuze (in Qu’est-ce que la philosophie ?).
Il est à tel point colonisé par la lutte pour la survie qu’il tend à ne laisser aucune place à la négativité...””.Mais alors, où puiser des forces si le présent n’est qu’un champ de faiblesses, s’il se réduit à une expérience constante d’épreuves qui m’affaiblissent ? Isabelle Stengers répond:”Apprendre à penser, c’est apprendre à résister à un avenir qui se donne comme évident, plausible et normal. Résister à cet avenir dans notre présent, c’est faire le pari que ce présent offre encore matière à résistances, qu’il est encore peuplé de pratiques qui restent vivantes.”....

La pensée hypothétique

Aujourd’hui, plus encore que par le passé, on assiste au déchaînement de la pensée-gestion. Suite d’affirmations assurées:
1° Il est vrai que ceci est.
2° Il est nécessaire d’en tirer les conséquences.
3° Il est capital que ces conséquences, tirées du REEL, soient considérées comme les seules valides. En dehors d’elles, chimères et délires!
Traire ce qui est pour nourrir “l’état des choses” et le faire perdurer, voilà le traitement que les gestionnaires de l’ETANT infligent au monde.
Qui ne reconnaît là la pensée technocratique ? Et , de plus en plus fréquemment, celle des politiques qui les singent. Qu’avancent ces” réalistes” ? Les choses sont ce qu’elles sont, on n’y peut rien. Il faut en tenir compte. Et ils en tiennent les comptes mêmes !....
Nous disposons, heureusement, d’un autre type de pensée, la pensée hypothétique ou conditionnelle: “SI...,alors..” C’est le “si” des enfants: si j’étais ceci...Qui interdit qu’il ne soit également celui des parents ? Il fonctionne comme une machine à tisser des liens “en puissance”...
en puissance et pas virtuels. Dès que, par l’esprit, la liaison entre ceci et cela est établie, un choix se présente....
Seule une pensée (un peu) libérée de la dictature de “l’état des choses” peut s’opposer à la pensée-gestion. N’être plus plombé par le Réel, tout en ne le niant pas, permet de l’anticiper et procure quelques moyens de le faire être autrement qu’il s’apprête à être, et qu’il sera si je ne m’en mêle pas....



avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: généalogie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum