casserole bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

casserole bis

Message  Paul le Sam 21 Avr - 13:25

Grand thème que celui de la casserole, qui traverse des siècles de pensée occidentale !
Les présocratiques se demandaient si l’on peut cuisiner deux fois dans la même casserole, soit que l’usage de l’ustensile transforme celui-ci, soit que l’utilisateur change lui-même au fil du temps. Socrate prétendait que tout un chacun possède une casserole, parfois sans le savoir .Platon se demandait ,lui ,si l’on aperçoit la casserole, ou simplement le fond de celle-ci, voire son reflet. Descartes voit en la possession d’une casserole l’assurance qu’il existe. Dans son esthétique, Kant émet l’idée que la forme de la casserole influe sur son usage et le goût des aliments qui y sont préparés. Pour Pascal, la question de la casserole ne doit pas nous détourner de l’essentiel .Spinoza juge bon d’utiliser la casserole dans la mesure où elle est déjà là. Les Parnassiens recommandent l’utilisation d’une belle casserole..pour n’importe quel usage, même extra-culinaire. Freud pose la question fondamentale et se demande si c’est bien le manche qui distingue la casserole d’un autre ustensile. Pour Wittgenstein, la casserole aurait-elle pu s’appeler autrement ? Les Surréalistes apprécient la forme de la casserole, mais se fichent de son usage. On se souvient de ce tableau de Magritte « Ceci n’est pas une casserole » . Sans parler de la casserole dans le monde politique !
Alphonse Allais préconisait l’usage de casseroles carrées afin d’éviter que le lait tournât (sacré Alphonse, ça allait de soit pour qui le connaît).

avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum