Pavé......Araignée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pavé......Araignée

Message  Paul le Mer 5 Sep - 15:45

Pavé :
Le monde évolue ; c’est un truisme. On n’arrête pas le progrès en est un autre. Alors, si un Mai 68 devait éclater de nouveau se poserait un problème de taille ( à tous les sens du terme) : celui des pavés. Les rues, en effet, ont été goudronnées (On n’arrête pas le progrès) et on est en droit de se demander ce que les manifestants pourraient jeter à la tête des CRS afin d’adapter la tradition du lancer revendicatif au dit progrès. Deux solutions semblent s’imposer, à utiliser séparément ou concomitamment pour plus d’efficacité.
Le pavé numérique assurerait à la démarche une dimension technologique dans le droit fil du Printemps arabe. Quant au pavé de saumon, il est disponible non seulement dans toutes les bonnes poissonneries de l’Hexagone, mais aussi dans tous les bacs de supermarchés à prix très abordable. Son usage lors de manifestations permettrait de relancer la consommation et donc l’économie du pays. Nous serions là très proches de la manifestation idéale utile à l’ensemble de la nation.
Il serait préférable d’utiliser du pavé de saumon d’élevage, de piètre qualité, mais dont le taux de mauvaises graisses permettrait de maculer efficacement les visières des CRS afin de gêner la progression de ceux-ci.
Le pavé traditionnel demeurerait, lui, sous forme de vestige historique dans la course cycliste Paris-Roubaix.
Quoique ! Associer une manifestation revendicative à une manifestation sportive…
Comme dit l’autre « Y’aurait du sport ! »
Araignée :
Araignée du matin
Chagrin
Araignée du soir
Espoir
Araignée au plafond
T’es con !
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé......Araignée

Message  Laure le Jeu 6 Sep - 19:44

Mais qu'il est donc resté jeune, notre Paul, avec cette touchante nostalgie soixante-huitarde de "se faire du CRS"...cette, ô combien, excitante décharge d'adrénaline à l'approche du casque viril, de la matraque dure et nerveuse, de l'uniforme sombre, de l'aspergement de gaz lacrimo...non pas que j'eusse moi-même tâté de ces usensiles de la panoplie CRS-soise.
Je ne fus qu'arrêtée lors d'une rentrée chez moi, seule, à bicyclette, vers minuit sur un boulevard solitaire par un fourgon de CRS, mais n'ayant rien à leur reprocher moi-même, et eux, ayant vite détecté que je n'avais guère le profil d'une déterreuse frénétique de pavés, je leur ai sans doute adressé un sourire naif du haut d'une adolescence vierge et niaise. J'ai donc pu repartir après avoir montré mes papiers, sans pb.
Mais je peux très bien m'imaginer, telle une précieuse du tps de Melle de Scudéry, parcourant la carte de Tendre à la recherche du gd frisson et comprendre aisément la fibre encore et tjs juvénile de Paul au souvenir de ses prouesses d'Artagnanesque, foncant, à la main, non pas l'épée juste sortie du fourreau, mais un pavé vengeur juste déterré.
Et ce désir de "maculer les visières des CRS afin de gêner la progression de ceux-ci" fait bien ressentir toute l'expérience vibrante vécue, encore toute brûlante du souvenir...
avatar
Laure
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 2965
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

On n'arrête pas le pavé

Message  Paul le Jeu 6 Sep - 21:12

Chère Laure
Je n'ai aucune nostalgie de mai 68. J'étais à l'époque au lycée français de Tunis. A l'annonce d'une réunion de lycéens, l'établissement a été cerné par des blindés: la réunion n'a pas eu lieu. Mais dans les établissements locaux il y a eu des centaines de morts. J'ai par ailleurs passé mon enfance en Algérie, entendu les cris des prisonniers torturés dans un camp militaire proche de chez nous, perdu l'un de mes camarades fauché par un tir de mitraillette qui l'a pratiquement coupé en deux: la violence était des deux côtés. Je ne revendique donc pas la métaphore de la matraque virile.
Gaude mihi.
Très amicalement
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé......Araignée

Message  Laure le Jeu 6 Sep - 22:02

une adolescence certes bien douloureuse, très éloignée de nos gesticulations d'étudiants bon enfant, jouant à faire les grands. Je ne connais pas bien l'histoire de la Tunisie, je sais seulement que des troubles ont éclaté après 68, vers 1970 entre les étudiants et le président Bourguiba. Donc, aucune ingérence politique de la France comme ce fut le cas en Algérie, la Tunisie ayant alors acquis son Indépendance depuis un peu + de 10 ans, je crois. Par contre pr une enfance passée en Algérie, ce fut sans doute encore sous la présidence fr., et là les tortures que vs évoquez ont hélas rapport avec les soldats fr.
Notre époque avec ses soubresauts politiques un peu ridicules, il faut bien le dire, est, ds nos pays privilégiés, une époque privilégiée si on la compare avec la galère vécue par nos parents et gds-parents et par les acteurs, comme vs-même, de drames historiques comme le fut la guerre d'Algérie.
Eine schöne gute Nacht

avatar
Laure
Membre Vénérable de l'Opale

Messages : 2965
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé......Araignée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum