Dico de Paul

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Lun 2 Juin - 19:27

Grain:
Petit grain de sable qui bloque les mécanismes de la raison et fait dire :”Il a un grain”; ou violent orage qui emporte la raison.
Grave:
Expression à la mode (Je l’aime grave, je la kife grave...) dont l’origine vient du latin gravitas, pesanteur, poids. L’amour est une affaire de poids, d’importance, effectivement, d’autant plus que l’une de ses conséquences les plus évidentes est la gravidité, c’est-à-dire l’état d’une femme enceinte qui, immanquablement, prend du poids.
Dans le domaine politique, le centre de gravité d’un pays se trouve être le siège du pouvoir: l’Elysée, Matignon, le Parlement...pour la France.
On aimerait aussi que ce soit un centre de gravidité, fécond en initiatives heureuses.
Grève:
Grève des homards : un corail sur quatre.
Grève des langoustes : aucun passage à l’antenne.
Grève des bars : aucune consommation ne sera servie.
Grèves des lottes : pas de consolation assurée.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mar 3 Juin - 16:45

Faire semblant :
Pendant des siècles, les Noirs ont fait sans Blancs ; ensuite, ils ont fait semblant.
(Le) farceur farci:
Petite histoire bâtie sur le même principe que l’illustre “ Arroseur arrosé” des frères Lumière. Petit gag sans prétention mais qui illustre la notion de mise en abyme (cf Gide, la peinture hollandaise...)
Farfouiller à droite et à gauche:
Expression populaire liée à une période de crise politique, lorsque l’on cherche à l’Assemblée nationale une solution aussi bien à gauche qu’à droite, dans les fouilles (les poches, en argot) de tous les partis politiques. Il s’agit d’une expression typiquement française, intraduisible et même incompréhensible dans d’autres pays. On n’imagine pas, en effet ,des équivalents comme “farfouiller chez les Démocrates et les Républicains, chez les Travaillistes et les Conservateurs...L’expression ne peut ou n’a pu s’appliquer à des pays avec un seul parti politique: “farfouiller au national-socialisme, farfouiller au parti communiste de l’URSS “ n’auraient pas eu grand sens. Est-il possible de farfouiller au centre ? Cela réduirait considérablement le champ d’investigation.
Une suggestion. Pourquoi ne pas quitter le domaine horizontal pour farfouiller en profondeur, et acquérir une profondeur de vue; en hauteur, pour découvrir des perspectives, dominer la situation?
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dico de Paul

Message  Saskia le Mar 3 Juin - 21:15

Paul a écrit:Faire semblant :
Pendant des siècles, les Noirs ont fait sans Blancs ; ensuite, ils ont fait semblant.

avatar
Saskia
Violoniste et Mezzo-Soprano
Violoniste et Mezzo-Soprano

Messages : 1012
Date d'inscription : 29/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mer 4 Juin - 10:39

Fluctuat:
Chaque geste laisse un sillage concret
Ces vagues figées sont hérissées
D’une écume que
Mes pieds éclaboussés boivent
Jusqu’à satiété
Jusqu’au hoquet
Qui les fait avancer
Voilà pourquoi
Un bruit spongieux
Se découpe sur le trottoir de mes pas
Jusqu’à l’écho.
Force:
Nom qui en impose .Et pourtant...toutes les forces ne se valent pas: la force centrifuge, par exemple, ne vaut pas tripette.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mer 4 Juin - 18:29

Plaisir
Quand l’humour mourut on ne se marra plus ; on rama. Le ramage s’érailla, le plumage dépérit. On rama sur un océan de chiffres, de statistiques. Quelques heureux vivaient dans la montre, montre de soi, de son pouvoir ; les autres écopaient. Parvenu à l’Elysée, le nouveau président montrait ses crans après avoir eu celui de promettre un pouvoir d’achat himalayen. On ramait pour aller plus loin ; où ? On ne savait pas. Mais il fallait ramer car sinon on était montré du doigt, accusé, marginalisé, chosisé, chiffré, enregistré, listé, chômagisé, remisé (pour ceux qui touchaient le RMI). Les investisseurs réalisaient de bonnes actions en se servant les premiers, des actions sans grâce mais rentables sur l’autel de l’économie. Pour les autres c’était la croix et la bannière.
Le Président exhibait ses femmes et ses montres successives. Pas de simples montres mais des passe-temps. Chronométrer plus pour exister plus. Se marier plus pour jouir plus. C’était l’époque où les sportifs prenaient du plaisir sur le terrain en donnant tout ce qu’ils avaient dans le ventre, où les acteurs prenaient du plaisir à jouer pour de l’argent, où les ouvriers étaient censés prendre du plaisir à l’usine, où les chômeurs prenaient du plaisir à trouver du travail.
On ne prenait pas plaisir à faire quelque chose, on ne se trouvait plus ainsi dans un état qui renvoie à la notion supérieure du bonheur ; on éprouvait du plaisir, une quantité évaluable de satisfaction, de jouissance qu’on avait découpée, saucissonnée pour mieux la soupeser par ces temps de performance.
Tout le monde éprouvait du plaisir.
Pendant ce temps, les acteurs porno bossaient dur.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Jeu 5 Juin - 14:40

Foret vierge:
Mèche n’ayant jamais servi.
Fourchette:
Estimation. La fourchette est la nourriture principale des instituts de sondage.
Fossile:
Véritable clin d’oeil de l’Histoire.
Foudre de guerre :
Tonneau de vin de très grande contenance qui accompagnait la troupe autrefois et dont le contenu rendait les hommes bien plus braves.
France:
Joli prénom féminin.
Franco-français:
L’équivalent individuel de cette expression est perso-personnel.
Freud:
“Qui vivra verrat” résume la théorie de Freud concernant le polymorphe omnivore pervers.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Ven 6 Juin - 16:19

Froid:
Le bleu de la craie
Crisse sur l’outre du jour
Sans l’entamer
Fuite :
La fuite des cerveaux est un problème d’importance. Un remède cependant existe. Quand un cerveau fuit, il suffit de le colmater. La télévision, ce temps d’occupation des cerveaux afin de les rendre disponibles à la publicité, est particulièrement efficace en la matière. Plus le programme est gras, lourd, plus il agit.
Traiter préventivement les cerveaux permet de prévenir et donc d’éviter la fuite dans les idées.
Futilité:
“Exactement, j’essaye d’être futile à la France”.
François Morel
Galop romain:
Les armées romaines, disciplinées et efficaces, adoptèrent une allure de progression intermédiaire entre la marche et la charge .Ce célèbre galop romain, à la fois économique et redoutable, leur permit d’étendre leurs conquêtes au point que l’on sait.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Sam 7 Juin - 7:50

Genre littéraire:
On a distingué longtemps les genres littéraires et les mauvais genres. Mais aucune classification n’a jamais paru réellement pertinente.
Proposons une approche linguistique:
_ l’oeuvre de fiction recouvre tous les genres que l’on pourrait qualifier d”intellectuels”, car reposant sur les idées, l’invention, l’imaginaire.
_ l’oeuvre de friction correspond aux livres d’aventure. La friction légère désigne les romans érotiques; la friction soutenue les réalisations pornographiques.
_ l’oeuvre d’affliction est essentiellement sentimentale.
Géométrie quotidienne appliquée:
Hexagone gaulois
Pentagone étasunien
Triangle des Bermudes
Carré des certitudes
Cercle des initiés
Pyramide des âges
Cône glacé
Barres parallèles
Ligne de mire
Vecteur de la maladie
Périmètre de sécurité
Angle de tir
Game cube
Point (à faire).
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Sam 7 Juin - 10:34

Haïkus:
Soleil de midi
Eté sans bruit
Le serpent boa


Hiver proche
La cane vieillissante
Surveille ses pattes d'oie


Cours de bourse
Prise de bénéfice
Ma bourse prise de cours


Sillage sur la moire
Grenouillesque plouf
Temps déchiré
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Dim 8 Juin - 8:25

Hamsternet:
Le réseau dans la peau.
Si vous élevez un hamster, vous pouvez en tirer bien plus qu’une simple compagnie silencieuse.
Frottez-le énergiquement contre l’un de vos vêtements, si possible en laine. Il se chargera ainsi d’électricité, ce qui lui permettra d’entrer en communication avec ses congénères traités de la sorte et d’échanger avec eux informations, messages et dialogues par l’intermédiaire du réseau alternatif ainsi créé. Vous pourrez en profiter moyennant quelques soins et très peu de nourriture.
Notez que votre hamster devra impérativement évoluer dans une cage métallique qui servira d’antenne et d’amplificateur. Le choix de hamsters femelles assure plus de débit quant au volume de communication échangeable, au détriment parfois de la qualité. A vous de choisir.
Harmonie sexuelle:
La plus parfaite, d’après nos constatations, est celle qui unit les thons, dont les relations se font thon sur thon.
Hâte:
Dangereuse. Un acte de relaxe hâtif entraîne parfois des effets indésirables.

Henri Poincaré:
Mathématicien célèbre, Henri Poincaré ne fut pas un aliboron.
Hérisson:
On dit qu’il a du piquant.
Héthylomongologie :
Discipline molle, floue, qui présente l’avantage de tout permettre : vraies et fausses étymologies, prétentions poétiques et philosophiques associées parfois à un mauvais goût délibéré, pensée personnelles ou empruntées, définitions exactes ou fantaisistes, mots inventés.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Dim 8 Juin - 17:02

Humain:“J’vous ajoute un peu d’humain?”.
Non, ce n’est pas une réplique de film pornographique. Un premier ministre est allé constater un beau jour qu’il y a de l’humain ajouté chez Michelin. Comme des morceaux de fruits dans le yaourt?
Il faut dire que chez Michelin, l’humain tient la route, fait de l’usage et va bon train.
Mais ajouter de l’humain à l’humain, ça donne quoi ? De l’obèse ? Du surhumain ? L’excès d’humain ne tue-t-il pas l’humain ?
On connaissait déjà la valeur ajoutée à un produit. L’humain deviendrait-il un produit ? Un produit que lui-même produit ? Sera-t-il côté en bourse ?
Du pneu au tour de taille humain, on connaissait. Mais l’inverse, de l’humain dans le pneu, c’est nouveau!
De l’humain dans la guerre ? Avec frappes chirurgicales, effectuées après anesthésie à la propagande massive. Des bombes propres, pour éviter un boulot dégradant aux femmes de ménage.
De l’humain dans les relations humaines ? Du surhumain dans des relations banalement
humaines ?
De l’humain dans la communication, ce serait comme de la friture sur la ligne. Mon Dieu, donnez-moi mon humain quotidien! Et à nous tous, nous formerons les Humanoïdes associés.
Et un lot d’humains réexpédiés manu militari dans leurs pays d’origine pour rééquilibrer l’humain local. Un lot, un !
Ne remets pas à l’humain ce que tu pourrais faire toi-même.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mer 11 Juin - 12:30

Hyperbe:
Mot d’origine espagnole, suivi systématiquement de l’interjection “Olé”.
Hyperbe-olé a donné en français le nom hyperbole, qui est une sorte d’exagération. L’adjectif hyperbe en est l’apocope, combinant les mots hyper et superbe.
Idée:
Le fonctionnement de l’idée évoque l’aviation. Les idées sont en l’air, parfois dans l’air du temps, d’où l’importance de la météo. Les publicitaires, philosophes et autres penseurs en sont les aiguilleurs: à eux d’éviter le crash d’idée. Le détournement se produit parfois. Certains se contentent enfin du pilotage automatique.
Identité:
Qui est qui? Et inversement ?
Image de soi:
Il est plus agréable de se voir en caustique qu’en cire pompes.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de paul

Message  Paul le Ven 13 Juin - 11:23

Jargon:
C’est un langage technique propre à une activité, une profession, une corporation. Le mot nous vient tout droit de la mythologie, de Jason et des Jargonautes. Ce mythe symbolise la quête de la vérité , qui fut ,on le sait ,un échec. Pourtant on jargonne de plus en plus de nos jours.
Je:
Je
Jeu
(Jeux tus)
Joue
(Penser à tendre l’autre)
Je m’imite
M’immisce
Dans ma propre peau
Je joue à être un autre
Je suis un autre
_ Mais jusqu’où?
_ Jusqu’au cou
Je tue le temps.
Tuera bien qui tuera le dernier.
Jeanne d’Arc:
Une vulve imprenable sur l’Histoire.
Jésus:
Elevé au saint.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Sam 14 Juin - 10:34

Jeteur:
Métier d’avenir à l’époque de la société de consommation et de l’explosion des prix immobiliers qui réduisent la dimension des appartements.
Bien des gens éprouvent des difficultés à se séparer de biens ou d’objets, même devenus inutiles et encombrants.
Le jeteur présente le mérite d’alléger la vie de ses concitoyens, tranchant et décidant sur la base de critères objectifs.
Jeu:
S’est formé sur le pronom personnel je. Le jeu par excellence consiste à jouer de et sur sa personnalité, à jouer aussi avec celle des autres.(cf Rimbaud, Jeu est un autre).
Jeu :
Contrairement aux idées établies, ce ne sont pas les enfants qui jouent, mais les adultes. On n’a ni le temps, ni le besoin de jouer quand on est occupé à se découvrir, à découvrir le monde. Quelques désillusions plus tard, on se compose un personnage, on joue ; un peu plus tard encore, la peau joue, les articulations ont du jeu et le cerveau baîlle .
Jeunisme:
Les différentes étapes du jeunisme sont l’adulescence, le bambinisme, le nourricisme et le narcissisme.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Lun 16 Juin - 5:44

La Joconde:
Combien de supputations, d’hypothèses, d’explications ont été avancées à propos du sourire de la Joconde !
Léonard de Vinci (Leonardo da Vinci) était d’origine italienne, bien sûr. On sait moins en revanche que c’était un homme pressé, tellement pressé qu’on l’a cru dyslexique: s’il lui arrivait d’écrire de façon inversée, c’est en réalité qu’il écrivait parfois simultanément des deux mains deux textes différents afin de gagner du temps. Léonard était pressé au point qu’il a largement devancé son époque, inventant le sous-marin, l’hélicoptère, la mitrailleuse...
Lorsqu’il peignait, il ne cessait de crier: “Il n’y a pas une joconde à perdre”, massacrant systématiquement le mot “seconde” au plus grand amusement de l’assistance.
Pour son tableau devenu le plus célèbre, son modèle avait souri continûment en posant, à cause de l’accent du maître et de son comportement hyperactif. La jeune femme avait proposé avec humour que le tableau fût appelé la Joconde. Léonard avait accepté cette proposition sans y voir malice, ce qui avait provoqué de nouveau le sourire de son modèle.
Le sourire né de la presse de Léonard de Vinci défie désormais le temps et les siècles.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dico de Paul

Message  Paul le Lun 16 Juin - 5:46

Juge de ligne:
En France, la meilleure saison pour le juge de ligne est l’époque de Roland Garros: elle offre les meilleurs spécimens, affûtés physiquement, au mieux de leur forme.
Le juge de ligne de Roland Garros s’apprécie sur place. La télévision permet grâce au ralenti et au replay de le déguster plus longuement mais amoindrit ses qualités.
Le juge de filet, plus terne, offre moins d’intérêt pour le connaisseur.
Le juge de chaise, très convoité par les joueurs eux-mêmes, est désormais une espèce protégée.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mar 17 Juin - 19:46

Kit rhétorique :
Il s’agit d’une trousse d’outils d’emploi très simple que se doivent de posséder tous les personnages politiques qui souhaitent acquérir une certaine envergure.
Voici quelques outils de base :
_C’est très simple….
_ Je vais vous expliquer…
_ C’est clair
_ Vous ne m’avez quand même pas élu(e) pour….
Ces bases de la rhétorique persuasive fonctionnent en court-circuitant la pensée, l’intelligence, le raisonnement de votre interlocuteur ou de votre auditeur : raccourci ,ellipse, fausse évidence, fausse question (qui n’attend aucune réponse), indignation outrée. Vous faites ainsi les questions et les réponses, interdisant toute remarque critique à ceux qui souhaiteraient intervenir, permettant à ceux qui s’endorment hypnotisés de continuer leur sieste intellectuelle.
Si vous débutez dans la carrière politique, utilisez ce kit devant votre miroir. Vous serez au point quand vous parviendrez à vous auto-persuader.
Le degré de maîtrise supérieur permet de fonder une secte. Le degré absolu ouvre les portes d’une religion.

KOUSKI:
Nom d’origine russe désignant un individu peu fiable, à qui on ne peut rien confier, comme en témoigne cette interrogation souvent répétée :”Tu les as, kouski?”
Langage:
Certains spécialistes affirment que le langage n’aurait rien à voir avec la réalité. Le choix des mots serait totalement arbitraire.
Or, on peut considérer que l’Homme est l’intermédiaire entre les mots et la réalité. A moins que , l’Homme étant la réalité-même, les mots ne soient l’intermédiaire entre l’homme et lui-même. Ce serait donc le langage qui le constituerait comme réel. Si c’est le cas, plus l’Homme parle, plus il est réel. A condition qu’il ne parle pas pour ne rien dire.
Disons donc que, plus il connaît de mots, plus il est potentiellement et virtuellement réel
Précisons enfin que le réel, bien sûr, ne se borne pas au concret.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mer 18 Juin - 6:30

Lapon:
L’origine étymologique de ce mot est incertaine, mais il est possible de raisonner par analogie. Le mot avion vient du latin avis, qui signifie oiseau: le lien étymologique et sémantique est évident.
Or d’où pourrait dériver le mot lapon sinon de lapis, qui désigne en français une pierre semi-précieuse, et en latin la pierre en général ?
On comprend mieux alors pourquoi le froid laisse le lapon de marbre.
Légèreté :
C’est la caractéristique du sexe. L’érection en est la preuve masculine ; quant aux « femmes faciles », on les qualifie de légères. Elles ont aussi la cuisse légère, ce qui en fait des gourgandines.
On soulève une femme, on s’envoie en l’air. C’est à croire que l’avenir de la sexualité est dans l’espace.
Lévitation:
Conséquence normale d’une bonne éducation. Toute personne bien élevée devrait pouvoir
pratiquer la lévitation.
Liaison:
Permet d'améliorer la qualité d'une sauce, parfois celle de la vie.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Sam 21 Juin - 7:53

Light:
Il faut s’alléger pour montrer qu’on ne prend pas la vie à la légère. Fini le plomb dans la tête, car alors le saturnisme vous guette; finie la gravité, afin d’échapper à l’universelle gravitation. Soyez légers! Chiche, évitez le poids!
Logique:
Si la criminalité baisse, il est logique que les moyens qui permettent de lutter contre elle diminuent aussi. Or, si cela se réalisait, la criminalité augmenterait sans doute de nouveau. Il est donc souhaitable que la criminalité ne diminue pas.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dioc de Paul

Message  Paul le Dim 22 Juin - 7:45

Dicton du jour:

Quand le tchador, les houris dansent.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dico de Paul

Message  Saskia le Dim 22 Juin - 23:15

Je prends des actions sur ce dicton !! Un seul mot : parfait !
avatar
Saskia
Violoniste et Mezzo-Soprano
Violoniste et Mezzo-Soprano

Messages : 1012
Date d'inscription : 29/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Lun 23 Juin - 6:14

Marques :
Dans quelle époque Vuitton, s’il faut passer les Cartier au Kärcher ?
Vraiment, c’est la dernière messe !
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mar 24 Juin - 19:49

Mots mous :
Les mots mous coulent, liquident toute forme de pensée rendue ainsi fuyante. Avec un peu de maîtrise, il est possible cependant de passer de l’inondation incontrôlée au goutte à goutte écologique. Ainsi, les mots participent à l’écologie de la pensée.
Certains mots sont naturellement mous, inconsistants, flous, flasques ; pour les autres, il convient de les lâcher du bout des lèvres comme après les avoir mâchouillés négligemment. Cette articulation molle leur confère la consistance souhaitée proche, en quelque sorte, du produit d’une digestion difficile : ils servent alors d’engrais au monde et à l’expression de sa pensée.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Mer 25 Juin - 9:49

Histoire :
Pourquoi ce goût pour les histoires ? Contes, récits, romans… Sans doute parce que nous ne sommes pas maîtres de la nôtre. Nous ne décidons pas de notre naissance, ni de notre mort, sauf en cas de suicide, qui par-delà la violence du geste, rend cet acte si étrange et déstabilisant pour ceux qui restent dans leur histoire individuelle et collective qu’ils ne maîtrisent pas. Les puissants, les dirigeants tentent de dominer le cours des choses, en nous chosifiant, et en nous racontant souvent des histoires. Les marques ne font plus de publicité, elles nous racontent elles aussi des histoires, des mythes, des légendes auxquels elles nous invitent à participer. C’est ce qu’on appelle le story telling. Quand on ne peut écrire l’Histoire, on raconte des histoires, à tous les sens du terme.
Qu’il est agréable de lire le mot « fin » et de survivre au roman, au film !
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dico de Paul

Message  Paul le Ven 27 Juin - 12:50

Manche:
Le bon sens populaire affirme qu’il vaut mieux être du côté du manche, c’est-à-dire du pouvoir; mais on connaît aussi l’expression populaire :”Etre con comme un manche à balai.
Manche à balais :
Bataille aérienne décisive lors de la 2° guerre mondiale.
avatar
Paul
Membre Actif de l'Opale

Messages : 532
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dico de Paul

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum